Close

Panache 2022

Honorons les coureuses et coureurs les plus audacieux et passionnés de 2022.

23 December 2022

Les instants d’audace, de prise de risque et de flair affiché font du cyclisme le sport le plus passionnant au monde. Sur des dizaines de milliers de kilomètres de course professionnelle chaque année, les moments les plus fugaces deviennent souvent les plus mémorables. Les attaques soudaines, les tactiques astucieuses, les chutes à couper le souffle et les gestes de sportivité désintéressés sont ce qui font des coureurs cyclistes des légendes. Pour rendre hommage à la saison écoulée, nous avons sélectionné quelques-uns de nos éclats de panache préférés en 2022.

TOM PIDCOCK

Tour de France, 12e étape

Dans une démonstration de plus en plus fréquente de maîtrise pluridisciplinaire, le champion olympique de VTT et champion du monde de cyclocross Tom Pidcock a remporté sa première victoire au Tour de France à l’âge de 22 ans en devenant le deuxième Britannique à s’imposer à l’Alpe d’Huez. Mais au delà de sa simple domination sur l’étape, c’est le style de l’attaque outrageuse de Tom en descente qui lui a valu une place dans les Panache Awards de cette année. Avec des pointes de vitesse à 100 km/h pour combler l’échappée, voilà un coureur qui a su contrôler totalement sa course, empreint d’une confiance en lui qui n'a rien à voir avec son âge.

VERONICA EWERS

Tour de France Femmes, 8e étape

Cette année, avant la dernière étape de la première édition du Tour de France Femmes, la coureuse d’EF Education-TIBCO-SVB, Veronica Ewers a pris la 11e place. Déterminée à s’assurer une place dans le top 10 de cette course mémorable, une dernière opportunité s’est présentée à elle sur les sept kilomètres de La Super Planche Des Belles Filles. Lors de cette étape constituée d’une ascension légendaire dans les Vosges, prolongée par un sommet punitif non asphalté et par une pente finale bien raide, Veronica a tout donné pour franchir la ligne en septième position - ce qui lui vaut la neuvième place au classement général pour sa première année en tant que professionnelle. Voici ce qu’elle avait à dire sur la course :

« Je suis très heureuse de ce que l’équipe et moi-même avons accompli. Je me sens fière, mais je veux faire vraiment plus maintenant que je sais que je suis capable d’être parmi les pointures du peloton. Les femmes titulaires me fascinent toujours. Je me suis alignée derrière Marianne Vos à plusieurs reprises et chaque fois je n’ai pas réussi à garder mon calme. »
— Veronica Ewers

Lire tout le récit

JONAS VINGEGAARD

Tour de France, 18e étape

Le panache ne se limite pas à la performance. Parfois, ce sont les démonstrations de pur esprit sportif qui créent de véritables moments d’histoire du cyclisme. Le maillot jaune force le respect, et malgré son attrait, aucun coureur ne veut le gagner autrement que par son mérite. Pour Jonas Vingegaard, cela signifiait renoncer à une chance d’accroître son avance sur son rival Tadej Pogačar après que ce dernier ait glissé dans une descente. Assis sur sa selle en attendant son concurrent, le geste de Vingegaard a été salué par une poignée de main une fois rejoint par Pogačar - une démonstration de véritable intégrité, plus que digne du maillot sur son dos.

ANNEMIEK VAN VLEUTEN

Championnats du monde sur route UCI

Le palmarès de la coureuse néerlandaise Annemiek van Vleuten a de quoi faire rougir n’importe quelle professionnelle. Quatre fois championne du monde, championne olympique, trois fois vainqueure du Giro d’Italia Donne, et gagnante du premier Tour de France Femmes en 2022, c’est une cycliste dotée d’un talent brut - et qui n’est pas étrangère à l’effort. Mais cette année, c’est sûrement durant les championnats du monde qu’elle a dû endurer la plus grande souffrance. Quelques jours avant l’épreuve sur route de 164,3 km, Van Vleuten s’est fracturé le coude lord d’une chute, et a malgré tout passé la majeure partie de la journée enterrée dans le peloton à soigner sa blessure. Puis, semblant sortir de nulle part, elle a lancé une attaque à l’avant, pour finir par remporter une victoire étonnante dans le dernier kilomètre devant la favorite de la course, et sa coéquipière, Marianne Vos. Parfois, il suffit de faire preuve de détermination pour vaincre les obstacles.

MATEJ MOHORIČ

Milan - San Remo

Milan-San Remo. La plus longue course d’un jour du cyclisme professionnel, dont le parcours, essentiellement plat, offre aux sprinters une occasion de se dégourdir les jambes en début de saison. Elle est depuis longtemps l’une des courses préférées des plus rapides en raison de son arrivée au sprint souvent très disputée. Et par conséquent, La Classicissima n’est jamais à court de drames. Mais en 2022, nous avons assisté à quelque chose de complètement différent. Créant l’échappée au sommet du Poggio, Matej Mohorič a dégainé un nouvel outil, encore jamais utilisé par les professionnels de cyclisme sur route : la tige de selle télescopique ! Venant s’ajouter à ses impressionnantes compétences de descendeur, l’utilisation audacieuse de cet accessoire supplémentaire qui équipe normalement les VTT, a contribué à créer un écart qui lui a permis de remporter la course. La ruse et la maitrise pluridisciplinaire ont bel et bien sévit ce jour-là.

FEM VAN EMPEL

Saison de cyclocross

De temps à autre, de jeunes talents impressionnent et parviennent à gravir la plus haute marche. Et pour la professionnelle néerlandaise Fem van Empel, 2022 a été l’année de son ascension. Devenue la seconde femme de l’histoire du cyclocross à remporter quatre manches de Coupe du monde d’affilée, elle a littéralement pris la saison d’assaut et bien mérité sa place aux Panache Awards. À l’heure où nous écrivons ces lignes, elle a remporté six des quatorze courses de la série, et n’a jamais fini en deçà de la seconde place dans les autres. Avec à son actif un titre de championne nationale de VTT chez les moins de 23 ans et une série de podiums dans des courses de cross réputées pour leur difficulté, elle aussi est un bel exemple de maîtrise pluridisciplinaire qui, du haut de ses 20 ans, met déjà le monde à ses crampons.

BINIAM GIRMAY

Giro d'Italia

Ce qui est amusant avec les premières fois, c'est que souvent, elles arrivent toutes en même temps. Et pour Biniam Girmay, l’année 2022 fut l’année des premières fois. À tout juste 22 ans, il est devenu le premier coureur noir africain à remporter une étape du Giro d’Italia (ET à lever les bras sur un Grand Tour), en devançant Mathieu van der Poel au terme de la étape 10e longue de 196 km au départ de Pescara. Plus tôt dans l’année, le jeune Erythréen avait déjà gravé son nom dans les livres d’histoire grâce à une victoire convaincante à Gand-Wevelgem en mars, faisant de lui le premier Africain à remporter une classique de pavées belges. Son autre première fois ? Peut-être préférerait-il l’oublier. Lors de la traditionnelle remise des prix sur le podium après l’étape, Girmay a reçu un bouchon de bouteille Prosecco en plein dans l’œil, ce qui l’a malheureusement contraint à abandonner la course (mais ouf, il s'est complètement remis depuis).

ET ENFIN…

Le panache se révèle sous de nombreuses formes et ne se limite en aucun cas aux grandes dates du WorldTour ou aux courses à gros budget. En quête d’un cyclisme vécut avec le coeur, nous nous sommes tournés vers Lael Wilcox, athlète Rapha et superwoman de l’ultra-distance, pour nous enquérir de ses meilleurs moments en 2022 :

« Je nomme Ana Jager pour avoir couru la « Triple Crown », [Arizona Trail Race, Colorado Trail Race et Tour Divide] en une seule saison. Elle n’a jamais vu un kilomètre de ces routes auparavant et les a toutes parcourues à l’aveugle. Elle a remporté le Tour Divide et l’Arizona Trail chez les féminines. C’est une machine ! »

Lire le récit

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message