Close
Tommy's LA club colours

Tommy et les couleurs de LA

Tommy Thornton est originaire de Chicago. C’est là qu’est née sa passion du vélo. L'année dernière, il a fait une pause après une longue carrière dans la technologie commerciale et s'est installé à Los Angeles avec l’envie de changer de rythme et d’adopter un nouveau mode de vie.

08 April 2019

Côté vélo, Chicago est assez avant-gardiste. Mais en étant nichée au pied du lac Michigan, la ville est plate comme une crêpe. Malgré le #LAsucksforcycling, la ville a au moins le bénéfice de quelques côtes.

« Grimper un col ou rouler dans les collines, c’est un défi en soi. Il a fallu un certain temps pour surmonter mon angoisse: « Suis-je assez fort pour gravir cette pente de 10%? »

Et il n’ya qu’une façon de le savoir - en circonscription. Vous n’êtes pas obligé de rouler sur votre vélo, mais chaque fois que vous montez, il vous met au défi, testez vos jambes, testez votre tête. Le plus souvent, c’est le dernier qui gêne le premier.

Surmonter cette appréhension, cette peur était gratifiant. Si je peux gravir cette colline, grimper cette montagne, que puis-je faire d'autre que je ne le savais pas? Pas seulement sur le vélo, mais en dehors du vélo. C’est l’une des choses que j’aime dans le cyclisme. Je pense que c'est une métaphore de la vie. »

Dans le cas de Thornton, le premier défi cycliste auquel il a été confronté était assis à son bureau à Chicago.

« C'était une journée chaude dans une semaine de travail particulièrement longue. J'avais un bureau donnant sur Lake Shore Drive. Je me souviens d’avoir vu un mec en lycra en vélo sur le sentier au bord du lac. C’était le milieu de la journée et je me suis demandé comment il pouvait faire cela quand je suis dans ce bureau pour le surveiller. Je veux pouvoir faire ça.

La plupart d’entre nous ont rêvé d’un bureau, mais Thornton a couru avec lui - ou plus exactement, avec son cheval.

« Ayant déménagé de Chicago à Los Angeles, je pense beaucoup à ce que le cyclisme m'a apporté. Ici, vous voyez des gens surfer, courir, faire du vélo ou du yoga à l'extérieur en plein milieu de la journée. Ce sont des créatifs comme des gens plutôt business. Ils font partie de tout ce qui fait tourner la ville et qui fait avancer les choses. Mais je pense qu’il y également un état d’esprit local qui fait que les gens ne se prennent pas trop au sérieux. »

Que vous preniez cela au sérieux ou pas - et vous le pouvez certainement, si c'est ce que vous voulez - embrasser vraiment n'importe quel passe-temps finira par vous faire réfléchir à la façon dont vous passez votre temps.

« C’est beaucoup plus acceptable de dire que vous voulez partir un peu en milieu de journée et faire un tour. Ou, comme moi, vous voulez prendre un peu de temps de votre carrière et monter sur votre vélo, trouver ce qui vous motive », déclare Thornton.

Si le monde est plus compétitif que jamais, il sera sans doute aussi plus éclairé: un congé sabbatique n’inspire pas le même soupçon des employeurs potentiels qu’il l’aurait pu jadis.

« J’ai l’impression que c’est beaucoup plus acceptable ici en Californie. Je pense que là où j’en suis, je ne veux plus prendre la vie aussi sérieusement que par le passé. Ça a été une partie agréable du voyage. »

L'un des grands avantages du vélo est la communauté qui y est liée. Après ses premiers coups de pédale à Chicago, le vélo est resté une constante de la vie de Thornton, y compris lors de son passage à l’ouest.

« Le cyclisme m’a permis d’avoir de nouveaux points de vue sur les choses, à la fois en tant que communauté, mais aussi en tant que groupe de gens roulant avec d’autres gens. Rouler en groupe rend la sortie plus facile. Mettez-vous à l’avant pour vous protéger du vent puis laissez-vous glisser à l’arrière pour que quelqu’un d’autre prenne son tour. L'ensemble du groupe bénéficie de cet effort. En dehors du vélo, je pense que le monde devrait s’inspirer davantage de ce principe de relais et de prise d’aspiration.

Aujourd'hui, Thornton roule seul, mais le produit qu'il emmène est un symbole du lien qui l’unit au groupe avec lequel il roule.

« Cette casquette du Rapha Cycling Club représente l’une des communautés dont je fais partie. Le RCC est un groupe d’amis et de compagnons de route qui ont veillé sur moi lorsque j’ai eu besoin d’aide à vélo et en dehors également. Cela représente beaucoup de kilomètres et autant de sourires. »

CORE JERSEY II


Un maillot de cyclisme polyvalent d’épaisseur intermédiaire conçu pour toutes les routes et tous les cyclistes.


Acheter dès maintenant

Core Cargo Shorts


Un cuissard sans bretelles confortable, sur lequel on peut compter tous les jours, avec des poches en renfort pour tout type de pratique.



Acheter dès maintenant

Rencontrez les coureuses

Qu’est-ce que le contenu de ses poches racontent d’un ou d’une cycliste ? Découvrez ce que nos cyclistes Core Cargo transportent dans leurs poches et pourquoi ils roulent.

Avatar

Ivy

Avatar

Miguel

Rapha Core

En vous inscrivant à la newsletter Rapha, vous déclarez avoir lu et accepté nos Conditions générales, et avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité, comprenant le paragraphe portant sur notre utilisation des Cookies.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message