Close
Kasia Supernova

Kasia Supernova

Kasia Niewiadoma est une coureuse hors du commun. Attaquante hors pair, la star de CANYON//SRAM sera sur la ligne de départ des Strade Bianche ce samedi, avec la détermination de gagner. Après s'être classée deuxième trois années de suite, la Polonaise âgée de 24 ans a déclaré qu'elle savait désormais quelles avaient été ses erreurs et qu'elle espérait progresser dans cette voie. Nous avons échangé pour parler de la victoire, de la souffrance et du fait que les organisateurs continuent d’ignorer les courses féminines.

09 February 2019

J’adore les Strade Bianche, c’est un truc de dingue.

Vous repoussez vos limites sans même vous en rendre compte, car vous souffrez tellement que vous ne faites que suivre ce que font les autres. Vous ne le réalisez qu’après la course, quand vous ne pouvez même plus descendre les escaliers. Je n’ai jamais gagné. J’ai échoué et j’ai presque touché le but tellement de fois, mais je sais quelles ont été mes erreurs. Cette semaine, j’ai droit à une nouvelle chance. Nous verrons si je peux l’utiliser correctement.



Le top cette année serait de remporter les Strade ou l’une des Ardennaises.

Elles sont très importantes pour moi. Je sais que je suis capable de gagner l’une d’elles, mais j’ai besoin de travailler sur certains points. Je dois juste trouver lesquels et faire en sorte que tout roule. Je les porte toujours dans mon cœur. Elles attendent que je les gagne.

J'ai travaillé dur pour oublier la pression et essayer de courir comme avant.

Pour écouter mes tripes et ne pas être trop stressée à propos de certaines situations. Pour apprécier ce que je fais parce que c’est vraiment unique. Peu de gens ont l’opportunité d’être là où je suis, de faire du vélo en compétition, de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir de nouveaux endroits.



Chaque fois que je souffre sur le vélo, j’ai l’impression que personne d'autre ne ressent de douleur, qu’il n’y a que moi.

Je dois constamment me rappeler que tout le monde souffre autant, voire pire. Cela m'aide à aller plus loin dans la douleur. J'essaie aussi de me focaliser sur un endroit ou un point particulier. Cela m’aide à oublier ce que mon corps ressent à ce moment-là.



Être en « mode course » c’est sortir de votre zone de confort autant de fois que possible.

Il s’agit d’essayer de se sentir bien dans ces moments de combat où il faut vraiment être extrêmement concentrée. Cela vous demande beaucoup d’énergie, mais une fois que vous êtes prête mentalement à le faire, tout se passe plus facilement.

« Je les porte toujours dans mon cœur. Elles attendent que je les gagne. »

Chaque fois que je perds, je ressens ces sentiments que je déteste et que j'aime à la fois.

Vous êtes déçue, car vous avez perdu et n’avez pas pu vous battre pour la victoire, mais il vous reste cette faim. Vous vous êtes fait botter le cul, mais vous savez aussi que vous reviendrez. L'idée d'être la plus forte est un peu comme une drogue. Si vous savez que vous pouvez prendre le contrôle d'une course et être imbattable, cela vous donne ces incroyables sentiments de bonheur.



Le top cette année serait de remporter les Strade ou l’une des Ardennaises.

Elles sont super importantes pour moi. Je sais que je suis capable de gagner l’une d’elles, mais j’ai besoin de travailler sur certains points. Je dois juste trouver lesquels et faire en sorte que tout roule. Je les porte toujours dans mon cœur, en attendant de les remporter.



L’année dernière, j’étais dévastée par ma performance après les Ardennaises, en particulier la Flèche

(Kasia est arrivée 21ème). Je me suis senti brisée et je ne voulais parler à personne. Mes coéquipières m'ont beaucoup aidé parce que je me suis rendue compte que le fait de parler de ça et de laisser ces émotions s'exprimer était le meilleur remède. Même si votre performance est mauvaise, elles vous soutiennent toujours et vous aiment tout de même.

« Vous pouvez entendre les gens crier votre nom, hurler et rire. Il y a tellement d'émotions différentes. »

Toutes les courses féminines qui se déroulent le même jour que la course masculine sont spéciales.

Il y a la foule, beaucoup de gens qui nous encouragent, et cela fait une énorme différence lorsque vous vous battez pour la victoire. Vous pouvez entendre les gens crier votre nom, hurler et rire. Il y a tellement d'émotions différentes.



Parfois, j’ai toujours l’impression que les organisateurs ne font pas attention à notre course.

Tout le monde est extrêmement concentré sur les hommes, ce que je comprends, car c’est un sport plus important que le nôtre, mais avec la retransmission, lorsque nous arrivons disons à 30 km de la ligne, je pense qu’il serait plus intéressant de montrer notre course que de montrer les mecs qui sont encore au chaud dans le peloton à 150 km de la fin.



Mon équipe CANYON//SRAM a une philosophie : « Prends l'initiative ».

Pour moi, cela signifie que peu importe où vous vous trouvez, peu importe le problème, vous devez essayer de prendre l’initiative et trouver la solution. Que ce soit dans une course ou dans notre vie privée, je pense qu’il n’est jamais trop tard pour changer les choses. Même dans nos moments les plus sombres, nous pouvons toujours trouver la solution pour passer une journée plus radieuse et prendre un nouveau départ avec le sourire. Nous sommes responsables de nos propres vies, alors prenez les devants et ne laissez personne vous dicter quoi que ce soit.

Kasia recommande…

Pour les classiques de printemps, je recommande ma Rapha Souplesse Race Cape – Je me sens toujours en sécurité si j’en ai une dans ma poche arrière ou mon sac.

Acheter dès maintenant

En vous inscrivant à la newsletter Rapha, vous déclarez avoir lu et accepté nos Conditions générales, et avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité, comprenant le paragraphe portant sur notre utilisation des Cookies.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message