Close
CX Nobeyama 2017

CX Nobeyama

Rapha Supercross

30 November 2017

Le cyclocross sous des températures négatives est une expérience à vous faire cracher vos poumons. Le Rapha Supercross Nobeyama a lieu chaque année dans une ferme qui élève des chevaux au cœur des montagnes Yatsugatake. Il s'agit d'un parcours technique avec des vues à couper le souffle et des conditions météorologiques imprévisibles à une altitude de 1 345 m.

Le parcours se faufile à travers les bois, les écuries, une piste de quad et toutes sortes d'obstacles que l'on trouve habituellement dans une ferme, mais pas nécessairement lors d'une course de cyclocross UCI.

Le chaos du premier tour. Les groupes étaient toujours très compacts et toute variation soudaine du sol provoquait une fluctuation immédiate du rythme, les coureurs devant alors s'adapter rapidement pour trouver la meilleure façon d'avancer.

Plus de 100 coureurs de la catégorie Élite Hommes se frayaient un chemin à travers la boue.

Il y a toujours une ambiance familiale au Supercross. La course de catégorie élite UCI prend de l’ampleur chaque année, mais les épreuves des enfants sont toujours aussi importantes et la communauté fait partie des plus solides du calendrier de course ; il est de notoriété publique que des couples se soient rencontrés à cette course puis se soient mariés.

Anthony Clark, concentré avant la course Élite Hommes. Il a terminé juste au pied du podium, en 4ème position. Sa coéquipière de chez Squid Bikes, la coureuse américaine Samantha Runnels, a gagné la course Elite Femmes du premier jour.

En toile de fond, les montagnes Yatsugatake font partie intégrante de la course. C’est également là qu’habite Daisuke Yano, le directeur de Rapha au Japon, qui a créé cette course il y a huit ans. Il a non seulement géré l'événement, mais aussi affronté certains des meilleurs coureurs mondiaux pendant la course UCI Elite Hommes.

Pour franchir les longues étendues de boue épaisse et lourde, les coureurs moulinaient à s’en brûler les cuisses ou courraient jusqu'à ce que les conditions du sol s'améliorent.

Durant les deux jours de course, le podium Élite Femmes UCI a été dominé par trois coureuses. Runnels, Miho Imai et April McDonough se sont battues avec acharnement dans un groupe de 35 femmes – à ce jour le taux de participation le plus élevé au Japon.

Le cyclocross n'a cessé de croître au Japon et les fans de tout le pays se rendent dans cette région montagneuse reculée où se trouve la plus haute ville du pays. Avec 15 coureurs internationaux de cinq pays différents, c'est la plus grande course du pays.

Le soleil a peut-être brillé cette année, mais les températures glaciales piquaient véritablement et rendaient l'effort bien plus exigeant. Mihoko Kitayama s'est classée dans le top 10 de la course Femmes de Cat.3 et Cat.2 en repoussant ses limites.

À mesure que les deux jours de course s'écoulaient, les ornières de glace et le sol en dégel se sont rapidement mués en une boue épaisse et lourde qui a alourdi les vélos et entraîné la casse de plus d’un dérailleur.

Depuis le premier jour, Taisho, propriétaire de la ferme de Takizawa et membre influent de la communauté locale, a été un élément-clé du succès du Nobeyama Supercross, rassemblant ainsi la ville depuis huit ans.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message