Close

Unis par les bandes

Bien avant qu’ils ne soient chargés des logos de leurs soutiens financiers, les maillots nationaux étaient magnifiquement sobres. Rappelant les beaux jours de la course cycliste et tout le folklore textile de l’époque, nos cinq Country Jerseys marient chacun les couleurs de leur pays respectif, au toucher et aux qualités de la laine mérinos.

17 March 2020

Les championnats du monde de cyclisme sont un drôle d’événement. Qu’importe la forme, ils servent à désigner le meilleur cycliste du monde sur une seule journée fatidique de septembre, dans un moment de transition suspendu entre la rude période des courses à étapes et le dernier Monument de l’année. Ce sont également les seules courses de toute la saison – à l’exception des championnats continentaux – à être disputées non pas par des coureurs d’équipes sponsorisées, mais par des compatriotes unis par les bandes de leurs maillots nationaux.

Tout comme certaines frontières peuvent parfois être poreuses entre les pays, les apparitions de marques de sponsors se fraient trop souvent un chemin sur les maillots des athlètes nationaux d’aujourd’hui. Mais ça n’a pas toujours été le cas et ce ne sont pas juste les Mondiaux que les équipes nationales remportaient ou perdaient à l’époque.

Dans le but de tarir les actions tactiques des équipes sur le Tour de France, Henri Desgrange, son directeur légendaire, décida en 1930 que sa course ne serait plus courue que par des équipes nationales de dix coureurs. Le redoutable sprinter français André Leducq fut le premier à emporter la victoire en maillot tricolore, mais durant les trente années qui ont suivi, ce sont les belges, les italiens, les espagnols et les suisses qui ont à tour de rôle répété l’exploit.

La lutte entre équipes sponsorisées a repris sur le Tour 62, et le style sobre des maillots nationaux n’est dès lors plus apparu que sur les épaules des coureurs de championnats du monde. Notre collection de Country Jerseys rend hommage à cinq grandes nations du cyclisme et à cinq grands coureurs – connus mais oubliés – qui se sont battus pour le maillot arc-en-ciel il y a cinquante ans.

SPECIAL EDITION JERSEY

Sur fond bleu ciel – celui du fabricant français de bicyclettes Alcyon – les trois couleurs traditionnelles du Lion des Flandres ressortent sur le maillot belge qui, tout comme la nation qu’il représente, est un parfait assemblage d’influences françaises et flamandes. Fabriqué dans une très belle laine mérinos, notre Special Edition Jersey possède en outre un zip métallique d’un quart de longueur, ainsi qu’un col et des emmanchures en maille, similaires à ceux présents sur les maillots des plus grands champions belges.

SPECIAL EDITION CAP

Fabriquée en l’honneur d’un homme qui roulait dans les traces de Merckx mais disparu prématurément, notre Special Edition Cap salue la carrière du plus jeune champion du monde belge. Dans les couleurs de sa fameuse équipe Flandria, et reprenant un design classique en quartiers sur lesquels des transferts évoquant sa ville natale ont été brodés, elle est le parfait pendant du Special Edition Jersey.

CLASSIC COUNTRY JERSEYS

Il y a cinquante ans, la lutte pour les bandes tricolores ne se jouaient plus qu’entre quatre coureurs. Notre collection de Country Jerseys en luxueuse laine mérinos RPM150 rend hommage à ces hommes et à celui qui remporta le championnat l’année précédente, avec des détails dans le plus pur style de l’époque.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message