Close

Les deux revers de la médaille

L’équipe Aspire Racing aux Championnats de Cyclocross des États-Unis

01 January 2018

L’une fait tout pour la première fois, folle de joie de finir deuxième. L'avenir s’ouvre sur un large boulevard. Plusieurs fois champion national, l’autre a déjà connu tout cela auparavant. Il est, de l'avis général, le coureur d’une génération aux États-Unis.

Pour les deux, un même résultat – la deuxième place dans la course élite des Championnats de Cyclocross des États-Unis – mais pour chacun, une signification profondément différente. Pour Ellen Noble, c'est la promesse certaine de ce qui est encore à venir. Pour Jeremy Powers, c’est l’écho de ce qui est déjà advenu.

« Ce ne sont que des grandes premières. Pour elle, tout est comme dans un rêve. Elle s’est surprise elle-même. À 22 ans, Ellen a montré assez d'éclairs de génie pour que ce soit une belle histoire, même si elle n'a pas gagné », a déclaré Powers à propos de sa coéquipière Noble. Concernant sa course, où il a retrouvé son niveau de forme après une saison où il s'est, entre autres, battu avec un problème de cœur, il était songeur. « Le niveau est plus relevé, et il a fallu que j’accepte de ne pas pouvoir tout gagner. Le résultat me satisfait parce que j'ai mis en place un bon processus et couru la course que je voulais courir », a-t-il dit. « Je penserai à ce qui aurait pu se passer différemment. Mais c’était une course. Il y a des courses que j'ai gagnées de la même manière et des courses que j'ai perdues. »

Lors d’une belle journée dans le haut désert, l'équipe Aspire Racing a su gagner ces deux secondes et un cinquième sur les jambes de Spencer Petrov dans la course U23. Une performance solide pour une jeune équipe qui fonctionne en grande partie grâce à l'esprit d'entreprise de Powers et à une petite équipe d’encadrement dévouée.

L'équipe s'est mise dans une position idéale. Ils se sont entraînés au Nouveau-Mexique en amont de l’épreuve afin de s’acclimater à l'altitude et ne sont arrivés qu’en fin de semaine pour éviter le brouhaha et les ragots d'avant-course. Powers, notoirement occupé et cherchant toujours à joindre les deux bouts dans ce sport, a mis une réponse automatique sur sa boîte mail et éteint son téléphone. Il a arrêté de lire les interviews d’avant-course. Quand l'équipe est arrivée, tout ce qu'il restait à faire était de reconnaître le parcours pendant quelques jours, puis d'épingler les dossards.

Le parcours de Reno, Nevada, ne favorisait aucun compétiteur – les coureurs devaient choisir soigneusement leurs trajectoires. La première moitié exigeait beaucoup de puissance tandis que la seconde mettait l'accent sur la finesse technique. Habituellement, les parcours s'améliorent au fur et à mesure que les coureurs de groupes d'âge les rodent au cours de la semaine, mais en l’occurrence, le volume de coureurs sur un parcours déjà sec rendait les conditions plus difficiles. Les virages techniques se déformaient, et les méplats dus aux roches exposées balayaient les efforts des jours précédents.

Pour Noble, c'est toujours un rêve devenu réalité. Elle a remporté le titre chez les moins de 23 ans la saison dernière et Reno était sa première participation à une course élite. Elle a combattu Katie Compton, la reine américaine du cross, et a utilisé ses compétences techniques pour maintenir la pression. Elle a mené par intermittence pendant le premier tour alors que les deux avaient immédiatement recollé.

« J’étais prête à tout. J'étais prête à en découdre et à me battre pour la victoire, mais je savais aussi qu'il était possible que je ne sois même pas en lice. J'étais prête à en venir aux mains », a déclaré Noble. « Quand tout s’est dénoué et que j'ai pris quatre secondes d’avance avec un demi-tour à boucler, c'était plus que ce à quoi je m'attendais. »

Bien sûr, il aurait été plus facile de s'asseoir et de céder la course à Compton sur sa seule réputation, mais elle a lutté pour terminer à sept secondes de la tenante du titre depuis 14 ans.

« Je pense que beaucoup de gens s'attendent à ce qu’une deuxième place soit déçue », a déclaré Noble. « Pour moi, c'était l'une des meilleures courses que j'ai faite. Pas uniquement cette saison, mais de toute ma carrière. Être aussi proche de Katie Compton dans le dernier tour est réjouissant pour moi, et ça me pousse à aller de l’avant. »

Quelques jours plus tard, elle s'est retrouvée à cuire des crêpes dans une casserole sur un réchaud de camping à l'extérieur d'une maison de location à Santa Cruz, Californie, avant de retourner en Europe pour Hoogerheide et les Mondiaux. « En fait, je commence vraiment à m'amuser. Cette saison m'a appris que vous devez vous amuser si vous voulez continuer à faire ça. Vous ne pouvez pas toujours compter sur les résultats. »

 

 

 

En Elite Hommes, Powers a fait une course propre et a exécuté un plan pré-déterminé, du départ à la mi-chemin du dernier tour. Il a contrôlé l'avant pendant presque toute la course et déjoué les pièges du terrain. À la fin, il ne restait plus que le champion en titre Steven Hyde et lui. C'était magnifique à voir, Powers revenait clairement d'une saison qui n'avait pas été à la hauteur de ses attentes et Hyde, un protégé de Powers, attendait son heure.

Compte tenu de la progression de la saison, il était difficile de se présenter pour reprendre le titre national, mais les compétiteurs se souviennent toujours de là où ils ont pu être un jour et s'efforcent d’y revenir, peu importe les circonstances.

« Stephen et moi avons couru de cette manière un tas de fois, à l'entraînement et dans la vraie vie. C’est juste que là c’était les championnats et que ça passait à la télévision. J'étais content de ma performance, surtout que cela faisait longtemps que les choses n’allaient pas dans le bon sens pour moi » a déclaré Powers. « Je suis allé là-bas et j'ai fait ce que je voulais faire. Je n’en suis pas revenu avec la victoire mais ça restera une très belle journée de course. »

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message