Close

Portées sur le terrain

Sur une course d’ultra-endurance dans les montagnes jusqu’à un bivouac humide perdu sur une île sauvage, trois cyclistes de gravel aguerris ont testé nos nouvelles Explore Powerweave Shoes jusqu’à la limite.

En 2017, avant de lancer la première Explore Shoe, nous savions chez Rapha que les cyclistes qui s’aventuraient hors-route exigeaient davantage de leurs chaussures. Les nécessités d’une aventure loin de l’asphalte ont révélé qu’une chaussure qui était bonne pour rouler s’avérait souvent inadaptée à la marche – avec ou sans vélo à ses côtés.

Grâce à une semelle conçue de façon intelligente, nos Explore Shoes sont parvenu à relever le défi : fournir un maximum de transfert d’énergie en pédalant tout en offrant assez de souplesse au niveau des orteils et du talon. La semelle ultra-adhérente garantissait en outre un appui stable et ferme sur tout type de terrain et ce, dans toutes les conditions météo.

Trois années ont passé. La demande pour une chaussure rapide et légère adaptée à la tendance grandissante du gravel s’est faite entendre et nous avons donc cherché à satisfaire les exigences primordiales pour la majorité des pratiquant·e·s à savoir, la solidité et le confort longue-durée. Forts de notre expérience réussie avec les Explore Shoes, nous n’avions qu’à adapter la technologie adéquate déjà présente dans notre arsenal d’innovations : le Powerweave.

Lancé l’an passé sur les Pro Team Shoes, le Powerweave est un tissu 3D innovant, offrant un soutien maximum, une excellente respirabilité et un chaussant souple, sans frottement, le tout pour un poids minime. Sa construction unique permet en outre de réaliser la partie supérieure de la chaussure en un seul morceau de matière tissée, et sans coutures.

Afin de mieux endurer les rigueurs de la pratique hors-route, chaque fil du tissu des Explore Powerweave Shoe a été traité avec un revêtement TPU, offrant ainsi un niveau élevé de solidité et de résistance à l’abrasion qui contraste avec l’extrême légèreté du tissu. Et pour que le maintien de la chaussure sur le pied s’adapte parfaitement à celui-ci, nous avons intégré le nouveau système de fermeture Li2 de BOA dans la construction.

Comme pour tout nouveau développement, la théorie tient finalement peu de place face à une utilisation réelle sur le vélo. Et concernant l’Explore Powerweave Shoe, trois cyclistes rodé·e·s, habitué·e·s à rouler vite hors des sentiers battus, ce sont plu à les tester jusqu’à la limite.

Pour la cycliste et coureuse d’ultra-endurance Lael Wilcox, la période de test ne pouvait pas tomber mieux. C’est chez elle à Tucson, Arizona, où elle est restée durant toute la durée de la pandémie de la Covid-19, que l’Américaine à porté sa paire de protos sur de nombreuses sorties près de chez elle, et notamment sur une virée un peu plus folle jusqu’au sommet du Redington Pass.

« Je les ai portées sur quelques très grosses journées », nous raconte Lael, « y compris le jour où nous avons eu des chutes de neige inédites. Même les cactus saguaro étaient recouverts de neige, c’était vraiment incroyable à voir.

« Pour ma part, lorsque je pars pour longtemps, je cherche toujours l’option qui me semble être la plus confortable. Et si dedans je me sens comme dans une chaussure normale et non comme dans une chaussure de vélo, alors c’est ce que je vais choisir.

« D’ailleurs, sur mes premières courses, j’ai très souvent roulé avec des baskets sur des pédales plates parce que j’avais besoin de monter et de descendre de vélo tout le temps, ou besoin de pousser mon vélo, et ce confort-là, je n’étais pas prête à le sacrifier. Mais avec les Explore Powerweave Shoes, cela s’est fait normalement. Pas besoin de faire de compromis. »

Le sentiment de liberté était partagé par les trois testeurs, et faisait écho au ressenti d’un fan de longue date de l’Explore Shoe d’origine, Lachlan Morton. Coureur d’EF Education-Nippo, Lachlan s’est fait un nom sur route et hors-route, en participant notamment à de nombreux et éprouvants voyages à vélo, ainsi qu’à des courses de gravel lorsqu’il ne court pas avec sa formation sur le WorldTour.

« Ces chaussures sont exactement le juste milieu entre les Pro Team Shoes et les Explore Shoes – que j’adore autant les unes que les autres. Je les ai immédiatement adoptées et pourtant je suis plutôt difficile. Il me faut normalement pas mal de de temps pour me sentir bien dans quelque chose. »

La preuve en est que Lachlan a suivi ses premières impressions et a pris une décision inhabituelle. Après ne les avoir portées qu’une seule fois, il a décidé dès la semaine suivante de les emporter sur une course d’aventure hors-route de 700 km en Espagne : Badlands. Et le plus grand test pour les chaussures – et pour Lachlan – ne fut pas pendant la course elle-même, mais plutôt durant les jours qui l’ont précédé.

« Quelques jours avant Badlands, je suis parti de Gérone pour aller rouler avec dans l’idée de tester la configuration matos avant la course. Je suis volontairement allé vers un endroit que je ne connaissais pas pour essayer de me perdre un peu. Mais en vrai, je me suis réellement perdu.

« J’ai fini par arriver jusqu’à la frontière française, là-haut, dans les montagnes. Il a commencé à faire nuit, alors j’ai tenté de tirer droit jusqu’à atteindre une route. À un moment donné, j’ai atteint le bord d’une falaise et j’ai dû à moitié escalader la roche pour la descendre, en faisant passer mon vélo complètement perché dans le vide. C’était la première fois que je portais ces chaussures et j’étais dans la mouise jusqu’au cou. Je pense avec du recul que l’idée était de me pousser un peu plus avant la course, et je pense que ça a marché. »

Portées en marchant avec son vélo sur des portions qui mises bout à bout ont atteint les dix kilomètres, Lachlan a fait le bon choix et ça a payé : il remporte Badlands avec environ quinze heures d’avance sur son « poursuivant ».

Notre troisième testeur était un peu plus près de chez nous. S’agissant de la propre responsable du sourcing matière et de la production chez Rapha, Cat Karalis a eu la chance de travailler sur le développement de la chaussure. Forte de son expérience de cycliste longue-distance, elle était la candidate rêvée pour prendre part au test.

En 2019, arrivée jusqu’en Italie, Cat a été forcée de quitter prématurément la Transcontinental, cette course folle à travers le continent. De retour au Royaume Uni, Cat a décidé de mettre à profit tout l’entraînement qu’elle s’était imposé pendant des mois pour se préparer à affronter les 4 000 km que couvre l’événement, et s’est lancée sur un grand périple, mais seule cette fois.

« Lorsque je suis rentrée, quelque chose en moi me disait que j’avais des kilomètres au compteur qu’il fallait exploiter et j’ai senti que je devais en faire quelque chose », nous explique Cat. « J’ai décidé de rouler de Londres à Portsmouth en suivant la Shipwrights Way. J’ai ensuite pris le ferry jusqu’à l’Île de Wight et dormi dans mon hamac. Il a plu deux jours sans discontinuer mais j’ai continué à rouler quand même. J’ai ensuite rejoint Londres en passant par Bristol.

« Au total, j’ai dû parcourir pas loin de 750 kilomètres et pas une seule fois les chaussures ne m’ont laissé tomber. J’ai pu vraiment compter dessus, et ça c’est primordial lorsque tu voyages léger. Je n’ai jamais hésité à prendre une deuxième paire de chaussures parce que je sais que je peux marcher jusqu’au pub avec. Elles sont si confortables que tu peux vraiment les porter toute la journée. Je les ai portées sous la pluie torrentielle et en quelques heures elles avaient totalement séché. Elles sont incroyables. »

Testées jusqu’à la limite par nos experts dans des conditions parfois sous contrôle, parfois imprévisibles, les Explore Powerweave Shoes ont parfaitement tenu le coup – permettant ainsi au cycliste de gravel longue-distance de partir l’esprit tranquille. Légères, polyvalentes et offrant un niveau de confort jamais connu auparavant dans une paire de chaussures hors-route, elles cochent toutes les cases lorsqu’il faut s’aventurer sur des terrains où vitesse et légèreté comptent le plus.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message