Close

L’appel des Cols

Serpentant à travers l'Hexagone et englobant toute la palette des paysages gaulois, le Tour est la quintessence de la France. Mais pour la plupart d'entre nous, ce sont les montagnes qui comptent. Avec le Tourmalet dans le rétroviseur, cet épisode de la version numérique de Doppio braque les projecteurs sur les autres arrivées au sommet de cette édition du Tour.

16 July 2019


Col du Tourmalet

Le Tourmalet fait partie de l'histoire du Tour depuis 1910. Il a été franchi un nombre incalculable de fois, mais a rarement été le théâtre d'une arrivée d'étape. Si l'on se réfère au dernier acte qui date de 2010 (un duel dans le brouillard entre Contador et Schleck) ce devrait être un morceau d’anthologie. En l'honneur de Jacques Goddet, deuxième directeur du Tour, un prix de 5 000 € est remis au vainqueur. Pas mal !

Pyrénées


2 115 m
19 km à 7,4 %

Astuce : Avoir le soutien d'un milliardaire est bien utile lorsqu’on cherche à obtenir le plus gros budget d’équipe en vigueur. Chaque petit coup de pouce aidant, nous pensons que celui d’Ineos sera d’une aide non négligeable pour prendre une roue d’avance.


Prat d’Albis

Grimpant dans les collines arides autour de Foix, le Prat d'Albis est de loin le nom le moins illustre de cette liste. Cette étape n'est pas pour autant une courte journée de transition mais un parcours long et ardu qui sera très probablement couru dans des conditions caniculaires. L'ascension finale est l'une des trois ascensions de première catégorie du jour et il faut s’attendre à quelques gros bouleversements au classement général.

PYRÉNÉES

 

1 205 m
12 km à 6,9 %

Astuce : Ville agréable avec un dédale de rues médiévales en son centre, Foix n'est pas loin de la frontière avec l'Espagne et l'influence ibérique y est évidente. Nous pensons que cela pourrait être une étape à enlever pour un beau grimpeur Basque.


Montée de Tignes

Attaquée depuis Bourg Saint Maurice, cette ascension est un monstre de 30 km. Certes, elle ne correspond qu’au dernier dard de cette étape bestiale, mais avec l'Iseran, la plus haute route goudronnée des Alpes, en préambule, ce sera un test sévère pour les coureurs. Le dernier en haut se jette dans les eaux glaciaires du lac de Tignes !

ALPES

 

2 113 m
7,4 km à 7 %

Le dernier homme à avoir gagné ici était un Danois sournois : Michael Rasmussen. Cette saison, son compatriote Jakob Fuglsang a tutoyé les sommets et pourrait bien prendre son envol dans la montée finale.


Val Thorens

Contrairement aux usages en vigueur lors de la saison hivernale dans la station de ski la plus haute d'Europe, la douche de champagne ne sera ici que l’œuvre d’un vainqueur d'étape méritant et non pas de hordes de skieurs de mauvais goût. Et quand nous disons méritant, nous le pensons vraiment, vu cette dernière ascension. Certes, ce n’est pas la plus raide mais c’est de loin la plus longue de cette édition, ce qui est un bon argument pour prétendre au titre d’ascension la plus difficile, comme les coureurs de L’Étape pourront le constater.

ALPES

 

2 365 m
33,4 km à 5,5 %

Après avoir franchi les remontées mécaniques, nous pensons que le slovène Primož Roglič, ancien sauteur à ski, se souviendra de sa vie antérieure et qu'il devra viser un atterrissage façon télémark s’il veut remporter l'étape.

Rapha Doppio

En vous inscrivant à la newsletter Rapha, vous déclarez avoir lu et accepté nos Conditions générales, et avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité, comprenant le paragraphe portant sur notre utilisation des Cookies.