Close

Le Photographe

Nous avons suivi le photographe japonais Satoshi Oda pendant qu'il tentait de capturer la beauté et la bestialité du Rapha Supercross Nobeyama.

29 January 2018

Regardez le court métrage ci-dessus pour vous rendre compte de la cadence élevée de ce cyclocross UCI unique, et découvrez ci-dessous le résultat d’un week-end de travail dans la boue.

Le premier virage que les coureurs atteignent après le sprint d'ouverture est extrêmement serré et glissant. Se battre pour une bonne position sur ce tronçon est d'autant plus essentiel lorsque vous affrontez plus de 100 coureurs dans la course Élite Hommes.

Franchir les obstacles en cyclocross est un art, et l'épaisseur des barrières à Nobeyama rend le bunnyhopping un peu plus difficile. Néanmoins, la hauteur est maintenue à 30 cm, bien en dessous de la limite UCI de 40 cm.

En ce week-end de décembre inhabituellement sec et ensoleillé, les emblématiques monts Yatsugatake offraient à la course une spectaculaire toile de fond. Cette zone du parcours est généralement la plus boueuse et elle a inspiré le caractère kanji « doro » (boue) du logo du Rapha Supercross Nobeyama.

Emily Kachorek (à gauche) et Sammi Runnels (à droite) de l’équipe californienne Squid Bikes. Samedi, Sammi s'est classée 1ère dans une course Élite Femmes à l’effectif important.

Au Japon, le Supercross Nobeyama est une course prestigieuse, avec des courses Élite réparties sur tout le week-end. De nombreux coureurs s'entraînent spécialement pour l'événement, y compris Masaru Nakazato (Speedvagen Family Racing).

Avant de passer au cyclocross, le fils de notre photographe Satoshi, Hijiri Oda, âgé de 19 ans (Yowamushi Pedal Cycling Team) était un talentueux coureur de BMX. Deux semaines après cette course, il est devenu champion national japonais des moins de 23 ans, à Nobeyama, sur le même parcours.

Chris Jongewaard (à gauche) et Emil Hekele (à droite) se congratulent après l'arrivée de la course Élite Hommes. Emil a gagné samedi et Chris dimanche, chacun prenant la deuxième place l’autre jour.

Lentement mais sûrement, de plus en plus de coureurs se spécialisent en cyclocross au Japon. Masaru Nakazato de Speedvagen Family Racing est de ceux qu’il faudra surveiller à l’avenir.

En vous inscrivant à la newsletter Rapha, vous déclarez avoir lu et accepté nos Conditions générales, et avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité, comprenant le paragraphe portant sur notre utilisation des Cookies.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message