Close
Panache 2017

Panache 2017

Saluer les coureurs les plus audacieux et passionnés de 2017

29 December 2017

On dit que le plus important est de participer, mais une course de vélo implique davantage que cela. Rouler avec style, se battre avec passion, oser faire la course pour saisir sa chance ; ce sont ces qualités que nous récompensons chaque année avec nos Panache Awards. Au cours des huit dernières années, nous avons honoré les coureurs qui ont produit les plus beaux moments du calendrier, des pavés du Quaremont aux pentes de l'Angliru. Nous avons demandé à quelques-uns de nos amis quels étaient leurs choix pour 2017.
Faites-nous connaître les vôtres en utilisant #panache2017

Peter Sagan

Milan-San Remo
Nominé par Juan Antonio Flecha (ancien pro et présentateur d’Eurosport)

Surprise, surprise. En 2017, l'artiste-puncheur du peloton a roulé avec panache. Mais cette année, parmi tous ses gros titres à succès, c'est pour sa deuxième place à Milan–San Remo que Sagan mérite une mention spéciale. « Il a couru un final passionnant depuis le sommet du Poggio jusqu'à la ligne d'arrivée », explique le Flecha de la TV. « Au lieu d'attendre le sprint final, il a pris le risque d'attaquer. Il a perdu La Classicisima mais a livré un spectacle mythique. »

Kasia Niewiadoma

OVO Energy Tour of Britain, Première Étape
Nominée par Elena Cecchini (CANYON//SRAM)

En roulant vers la ligne de départ dans sa combinaison de championne de Pologne avec un seul gel en poche pour la longue étape de 150 km à venir, Niewiadoma avait rendu sceptique Elena Cecchini de CANYON//SRAM. « Je lui ai dit qu'elle aurait besoin de plus de gels, ce à quoi elle a répondu : « Oh, mais aujourd’hui ça va juste être une étape plate et ennuyeuse. » Bluffant ou pas, Niewiadoma est partie en tête à 47 km du but. « Personne ne l'a suivie parce que nous pensions toutes qu'elle était complètement folle et qu'elle ne s'en sortirait jamais », dit Cecchini. Le coureuse de WM3 y est parvenue – presque deux minutes d'avance sur le peloton, avec suffisamment de marge pour remporter le classement général quatre jours plus tard.

Larry Warbasse

Tour de Suisse, Quatrième Étape
Nominé par Andy Fenn (Aqua Blue Sport)

Warbasse courrait après une première victoire en tant que professionnel depuis des années et avait démarré la saison 2017 avec cet insaisissable succès comme objectif principal. Le quatrième jour du Tour de Suisse, une étape vallonnée de Berne à Villars-sur-Ollon, l’américain s’est échappé. « Warbasse a attaqué tout seul lors de la dernière ascension », explique son coéquipier Andy Fenn. « Il a été le seul coureur de l’échappée à résister au peloton principal, franchissant la ligne d'arrivée de la meilleure façon possible – en solo. Un gars qui essaie toujours et n'abandonne jamais. »

Pauline Ferrand-Prévot

Druivencross
Nominée par Tiffany Cromwell (CANYON//SRAM)

Parmi les classiques du calendrier de cyclocross, le Druivencoss belge est notoirement difficile ; montées raides et boueuses, descentes impraticables, virages impossibles. Et il est encore plus difficile lorsque c’est votre deuxième course de cross en 18 mois. » Ferrand-Prévot a commencé à l'arrière de la grille, » explique Cromwell. « Elle s'est frayée un chemin à travers le peloton, dépassant ses concurrentes une par une. C’est en solo et les bras en l’air qu’elle a passé la ligne, en ayant laissé toutes ses concurrentes derrière elle. »

Geraint Thomas

Tirreno-Adriatico, Deuxième Étape
Nominé par Simon Mottram (Fondateur de Rapha & PDG)

La saison du Gallois ne s'est pas déroulée comme prévu et les premières étapes du Giro d'Italia et du Tour de France se sont avérées encore plus décevantes compte tenu des performances prometteuses de début de saison. La deuxième étape de Tirreno–Adriatico était l’une d’elles. Le Team Sky avait perdu du temps dans le contre-la-montre par équipe de la veille et Thomas a couru courageusement vers Pomarance. Avec déjà 224 km dans les jambes et cinq autres à parcourir, il a attaqué avec Bob Jungels niché dans sa roue. Mais même Jungels, déjà porteur de la Maglia Rosa, n'a pas pu tenir le rythme de G. Il s'est envolé, l’emportant pour neuf secondes en frappant l'air au passage de la ligne.

Aaron Gwin

UCI Downhill World Cup Canada
Nominé par James Fairbank (Directeur de Marque chez Rapha)

Le panache existe sous toutes les formes, dans toutes les tailles, et sur n'importe quelle largeur de pneu. À la Coupe du Monde de Descente sur le Mont-Sainte-Anne, une station de ski à l'extérieur de Québec, on pouvait en trouver en masse. Gwin a dévalé la montagne en quatre minutes et 18 secondes sous une pluie torrentielle, remportant la victoire pour moins d'une seconde et défiant les lois de la physique à chaque tournant. Des virages pris de l'intérieur, deux dérapages et des vitesses effrayantes dans les lignes droites, le tout avec un mépris total pour les conditions – la course de Gwin restera dans l'histoire.

Philippe Gilbert

Ronde van Vlaanderen
Nominé par Brendan Quirk (Président de Rapha - Amérique du Nord)

Sans la chute qui a fait tomber le groupe de poursuivants de Peter Sagan, Oliver Naesen et Greg Van Avermaet, les fans de cyclisme se sont demandé si Philippe Gilbert aurait tenu le coup seul jusqu’à l’arrivée. Cela importe peu : Resplendissant dans son maillot national belge, Gilbert avait attaqué dans le Quaremont alors qu’il restait une énorme portion de 55 km à parcourir. Les naseaux fumants jusqu’au terme, le Sanglier des Ardennes a ponctué sa première victoire en Flandre d’une manière vraiment spéciale : en franchissant la ligne à pied, le vélo porté à bout de bras. Du pur panache, et une bière belge méritée qui ne devait certainement pas être panachée.

Tom Pidcock

Championnats Nationaux sur Circuit
Nominé par Tom McMullen (Manager de la Communication chez Rapha)

Salué à mi-voix (voire à voix haute) comme le grand espoir de l'avenir du cyclisme britannique, Pidcock a fait tourner les têtes tout au long de la saison. Parmi ses victoires remportées chez les jeunes cette année, son envolée des Championnats Nationaux de Sheffield ne manquait pas de panache. Face à des concurrents plus expérimentés, le jeune homme de 17 ans a attaqué à un kilomètre du but et roulé avec tant de finesse qu'aucun de ses poursuivants n’a eu les watts pour le reprendre. Regarder Pidcock pédaler dans ce dernier virage, c'est assister à l'audace de la jeunesse à l'état pur.

Elisa Longo Borghini

Strade Bianche
Nominée par Harry Dowdney (Rapha Content Manager)

Les chemins crayeux des Strade Bianche sont rarement courus sans suspense. L’édition 2017 de cette couse légendaire en ouverture de la saison de l’UCI World Tour féminin n’a pas dérogé à la règle. Longo Borghini, qui roule pour Wiggle High5, s'est détachée d’un peloton éclaté avec cinq autres coureuses sur la septième des huit sections de terre. Elle avait déjà chuté une fois et dû changer de vélo avant de chasser Aux portes de Sienne, le dangereux duo formé par Lucinda Brand et Shara Gillow a rattrapé et dépassé le groupe de tête. Mais l'Italienne est restée calme, les a reprises et a lâché tout le monde dans l’ultime et dévastatrice rampe à 18% qui mène à la place.

Alberto Contador

Strade Bianche
Nominé par Harry Dowdney (Content Manager chez Rapha)

Que vous l’aimiez ou le détestiez, Alberto Contador va nous manquer en montagne. El Pistolero avait passé la plus grande partie de sa dernière course à attaquer sans succès. Mais il a sauvé sa dernière cartouche pour l’ascension la plus difficile de toutes : l'Alto de l'Angliru. Dévalant la descente dangereuse et humide après l'avant-dernière ascension, il a fait preuve de la bravoure et du courage d'un champion lors d’une dernière danse sous la pluie pour gagner en solo en haut de l’Angliru. Comment dit-on panache en espagnol ?

AG2R

Tour de France, Étape 15
Nominé par Jack Saunders (Directeur Artistique chez Rapha)

Notre dernière nomination pour Panache va à toute l'équipe AG2R pour son coup offensif sur la 15ème étape du Tour. Soudainement massés à l'avant à 40 km du but, les bruns et bleus ont accéléré à un rythme tellement effroyable que le maillot jaune Chris Froome a été lâché. Le grand méchant belge Oliver Naesen en tête, Froome a été relégué jusqu’à 45 secondes. Mais le Team Sky s'est remis en ordre de marche et leur leader est revenu à l’avant. La tentative d'embuscade des AG2R a échoué, mais nous applaudissons leur audace. Ils ont au moins eu le mérite d’essayer, contrairement aux autres.

En vous inscrivant à la newsletter Rapha, vous déclarez avoir lu et accepté nos Conditions générales, et avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité, comprenant le paragraphe portant sur notre utilisation des Cookies.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message