Close

Pas de rose ? Pas de problème.

Question tenue d’équipe au Giro d’Italia, il y a une règle qu’il ne faut absolument pas enfreindre. Mais heureusement pour EF Education-Nippo, nous avons créé un autre ensemble alternatif en édition limitée pour la Corsa Rosa de cette année, qui compte toutes les couleurs, sauf une.

Durant le mois de mai, une seule couleur est dans toutes les têtes du peloton professionnel. De couleur rose, celle des feuilles de la Gazzetta dello Sport, journal à qui l’on doit la création de la course en 1909, la maglia rosa du Giro est l’une des plus hautes distinctions du cyclisme. Et aucune livrée d’équipe ne peut venir rivaliser avec la couleur de l’iconique maillot de leader.

Tout cela signifie donc que la tenue habituelle d’EF Education-Nippo n’a pas droit de cité en Italie. Mais pas de rose ce n’est pas un problème pour cette équipe. Et puisque nous ne pouvons pas porter de rose, nous avons décidé de prendre autant d’autres couleurs que possible et de les intégrer dans notre tout dernier ensemble en édition limitée.

Durant les trois semaines à venir, les huit coureurs revêtiront cette création kaléidoscopique, dessinée pour rendre hommage à ces personnes qui viennent de différents milieux, de différents pays, et qui se rassemblent pour atteindre un but commun. De l’Italie au reste du monde, guettez cette explosion de couleurs sur le premier Grand Tour de 2021. La collection alternative EF Giro sera disponible à la vente une fois que la course aura rejoint Milan fin mai.

La collection complète de tenues alternatives EF pour le Giro, à porter en course et en dehors, sera disponible à la vente une fois que la course arrivera à Milan fin mai.

CHAQUE SECONDE COMPTE

Cette année, au Giro, le but ultime d’EF Education-Nippo est de porter à nouveau du rose et de garder la maglia rosa jusqu’à Milan. Mais c’est du Giro dont on parle, et l’équipe et son leader au classement général, Hugh Carthy, devront se battre pour chaque seconde – et c'est là que notre dernière avancée en matière de technologie aérodynamique entre en jeu.

Conçue sur deux ans avec la participation de l'équipe, et grâce à l’expertise d’une flopée de scientifiques et d’ingénieurs du sport, notre toute dernière TT Aerosuit est la plus rapide que nous ayons jamais conçue et elle fera son entrée sur le Grand Tour lors du Giro. À 55 km/h, elle permet d’économiser 12,4 watts de plus par rapport au dernier ensemble fournit à l’équipe et c’est ce qui pourrait vraiment faire toute la différence lors des deux CLM de la course.

Dans la recherche de l’association de tissus la plus rapide possible, l’équipe de conception de Rapha a testé plus de 100 matières différentes au UK Sport Science Institute de l’université de Loughborough. Des tissus texturés conçus pour réduire la trainée ont été associés à des tissus lisses favorisant l'écoulement de l'air pour créer un ensemble optimisé composé d’une combi, de chaussettes, de surchaussures et de mitaines.

« Ce projet est un excellent exemple de la manière dont le design, la modélisation, les essais en soufflerie de tissus spécifiques et ceux du coureur avec son vélo, se sont combinés pour aboutir à la solution répondant le mieux aux besoins spécifiques de l'équipe. Les résultats que nous avons recueillis à chaque étape nous ont permis d'affiner à la fois le motif et le choix du tissu afin de garantir que la combinaison et les chaussettes se complètent à la vitesse de l'air propre à la course.

Nous avons configuré les environnements de test dans la soufflerie pour reproduire les conditions rencontrées dans les étapes de contre-la-montre de Grand Tour, qui comprenaient des vitesses et des angles de vent multiples. Ce souci du détail et de la spécificité, qui a considérablement augmenté le temps qu’il a fallu passer en soufflerie, a permis notamment d'obtenir une vision détaillée permettant de distinguer les petites différences de motif et de tissu. Cette approche a été fondamentale pour identifier les choix de produits optimaux. »

Dr Barney Wainwright, Chargé de recherche principal à l'université Beckett de Leeds et Praticien en aérodynamique et biomécanique du cyclisme

Plus de 40 versions de la combinaison ont été testées au cours de six sessions de test effectuées en soufflerie. Elles ont permis d’affiner le placement des coutures, la tension du tissu, la coupe et les techniques de construction du vêtement. Tous les tests sont terminés et il ne reste plus maintenant qu’à scruter les chronos et à espérer que Hugh ait tout ce qu’il faut pour tenir jusqu’au bout.

Nous allons bientôt cesser d’être compatible avec votre navigateur.

Si vous continuez de naviguer sur Rapha.cc en utilisant votre navigateur actuel, vous risquez de rencontrer des difficultés. Nous vous conseillons de télécharger l’un des navigateurs modernes ci-dessous pour profiter au maximum de toutes les fonctionnalités du site Rapha.cc.

Je ne peux qu’utiliser IE11

Merci de nous en avoir informé

Veuillez ne pas tenir compte de ce message